250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme


Envoyer à un ami
Ajouter aux favoris
25,00 EUR
Ajouter au Panier
250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
  • 250 Réponses à vos Questions sur le Scoutisme
Excellente idée de l'éditeur et de nos auteurs d'avoir posé la question du scoutisme en questions ! L'interrogation à partir de l'expérience est en vue de la vérité. L'intelligence en interrogeant manifeste son appétit de savoir. Ce n'est pas par hasard si l'interrogation est déjà si présente chez l'enfant, qui, avant même la question ordinaire de l'adulte - comment ? - pose si souvent la question essentielle de l'identité - qu'est-ce que c'est ? - et de la finalité - pourquoi ?
Toutes les questions diverses et variées de cette somme sur le scoutisme ne s'orientent-elles pas, en définitive, vers ces deux attentes de réponse fondamentales : l'identité et la finalité du scoutisme ? Au-delà de la phénoménologie du scoutisme et de ses « épiphénomènes » folkloriques non négligeables, l'intelligence veut connaître plus profondément. En compréhension et non plus seulement en extension. L'interrogation sous toutes ses formes aiguise l'intelligence qui, prenant du recul, veut aller plus loin que le donné immédiat. Elle est à l'intelligence ce que le désir est à la volonté : un aiguillon nécessaire au progrès de la vie spirituelle.
De la même façon que le savant doit dépasser l'hypothèse par l'induction scientifique, l'interrogation, pour satisfaire véritablement l'esprit de l'homme, doit être dépassée par l'induction philosophique qui répond justement à la question de l'être au-delà de celle légitime du paraître ou du comment. Pour avoir l'intelligence globale du scoutisme (« lire à l'intérieur »), il ne faut plus alors se placer seulement du point de vue de la cause efficiente et de la cause matérielle (comme disent les philosophes), autrement dit à la place de l'historien ou du sociologue du scoutisme décrivant son objet à la manière d'un entomologiste qui collectionne consciencieusement ses papillons en les épinglant sur un tableau ! Il faut rechercher aussi la cause formelle et la cause finale du scoutisme : existe-t-il une vérité anthropologique du scoutisme en termes de méthode, de pédagogie, de philosophie, de théologie, de spiritualité ? Quelle est l'âme du scoutisme ?
La découverte de la vérité du scoutisme au moyen de l'interrogation sous toutes ses modalités, voilà ce que vise ce bel et bon ouvrage écrit par des scouts avisés. Et je sais gré à ses auteurs de n'avoir occulté aucune dimension de cette vérité dans leur approche judicieuse et expérimentée du sujet, à commencer ou plutôt à finir par celle de « la grâce du scoutisme ».
Benoît XVI l'a parfaitement résumé à l'occasion de ses cent ans : « Fécondé par l'Evangile, le scoutisme est non seulement un lieu de croissance humaine vraie, mais aussi le lieu d'une proposition chrétienne forte et d'une véritable maturation spirituelle et morale, ainsi qu'un authentique chemin de sainteté. »

Auteurs : Bruno RONDET, François-Xavier NEVE et Hervé TABOURIN
Format : 15 x 23 cm, 232 pages, broché
ISBN : 9782351910672

Partager